Fenêtre des temps qui s’envolent

Fenêtre des temps qui s’envolent

 Fen_tre___Martinke_H 

Fenêtre ©Martinke_H

Ils remontent le temps, les instantanés de Martinke.

Le 25 février 2011, elle appuie sur le déclencheur de son i.Phone et vous voilà transportés à Saint-Raphaël, le 25 février 1911. Cent ans en arrière en une fraction de seconde!

Ils musardent dans les siècles qu’ils traversent, les instantanés de Martinke.

Pour s’agrémenter d’une musique qui leur va, ils s’arrêtent le 22 avril 1959, loin de Saint-Raphaël, à New York City.  – All blues… Miles Davis, Julian “Canonball” Adderley, John Coltrane, Bill Evans, Paul Chambers, Jimmy Cobb.

Pour ses instantanés, Martinke  souhaite des textes qui raconteraient une histoire à propos de ses photos. Un de ces textes a déjà  été écrit, le 1er juillet 2008… Il parle d’une femme accoudée à la fenêtre. En 1911? En 1959? En 2008? En 2011?


Admire-t-elle la mer là-bas?

Avec une encre sympathique
Dessiner dans l’eau d’azur
Des poissons bleus…                     (Kind of blue, une rêverie jazzy sur un tableau)

Ils échappent aux années, ils s’envolent du manège, ils planent, tout là-bas, aux limites courbes de la mer, les snapshots de Martinke.

Antoine Mack

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: